Témoignages

Un fondateur, un pasteur et des disciples de Jésus

« On apprend
à évangéliser
en évangélisant. »

2007

Implantation à Québec

2012

Synode sur l’Évangélisation

2016

Un CA avec une présidente

2017

10e annniversaire

EN 2007, IMPLANTATION DE L’ÉÉSA AU CANADA

En janvier 2007, Monsieur José Prado Flores est venu animé pour la première fois au Québec une session de l’ÉÉSA. Plus d’une soixantaine de personnes ont participé à la session « Emmaüs » qui se tenait à la Maison du Renouveau (Charlesbourg). Dans le contexte de cette session, le fondateur de l’école d’évangélisation a rencontré l’archevêque de Québec, le cardinal Marc Ouellet, qui l’a encouragé fortement à développer dans le diocèse de Québec cette approche nouvelle et originale dans la ligne de la nouvelle évangélisation.

 

Depuis lors, une équipe s’est formée pour coordonner le travail d’implantation de l’ÉÉSA au Canada. Après un an, 8 écoles dans 4 diocèses différents ont vu le jour. La petite semence a porté du fruit et continuera à en porter puisque l’implantation des écoles locales se poursuit avec joie et fécondité. Depuis le début, étant donné le premier lieu d’implantation dans le diocèse de Québec, Mgr Gilles Lemay, évêque auxiliaire à Québec, a suivi de très près, au nom de la pastorale diocésaine, le développement de cette approche évangélisatrice. C’est avec joie et action de grâce que nous accueillons cette magnifique opportunité de multiplier de nombreuses écoles d’évangélisation. Celles-ci sont une grâce pour le renouveau de notre Église dans la nouvelle évangélisation.

 

Le 29 septembre 2008, le cardinal Marc Ouellet donnait son autorisation pour constituer en corporation religieuse le « Secrétariat de l’École d’Évangélisation Saint-André (SÉÉSA) ». Le gouvernement du Québec a donc reconnu officiellement ce nouvel organisme depuis le 30 décembre 2008. Ce statut administratif et juridique permet aux responsables du SÉÉSA d’exercer leurs responsabilités avec sérieux et compétence en communion profonde avec notre évêque diocésain.

 

Une vision, une responsabilité: Le Secrétariat de l’École d’Évangélisation Saint-André (SÉÉSA) est en étroite relation avec le Bureau international établi à Guadalajara au Mexique. La mission première de cet organisme est d’accueillir la vision du fondateur pour la transmettre dans le contexte de l’Église du Québec. Cette responsabilté implique à la fois un souci de fidélité à une approche qui a déjà fait ses preuves à travers le monde et le grand désir de partager cette vision d’une évangélisation pour qu’elle produise tous ses fruits.

EN 2012, AU SYNODE SUR LA NOUVELLE ÉVANGÉLISATION

Le Synode des Évêques sur la Nouvelle Évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne qui a lieu à Rome du 7 au 28 octobre 2012 rassembla 262 pères synodaux.

Ils sont tous évêques, archevêques ou cardinaux. Participeront aussi 45 experts et 49 auditeurs, hommes et femmes engagés dans l’évangélisation sur les divers continents.

Deux membres de l’École d’évangélisation Saint-André (ÉÉSA) participent à cet événement important de l’Église universelle (voir la photo en haut de page). Il s’agit du fondateur de l’ÉÉSA, monsieur José Prado Flores, laïc mexicain, qui y participe comme auditeur et monseigneur Gérald C. Lacroix, alors archevêque de Québec, qui y participe comme délégué de la Conférence canadienne des évêques catholiques. Monseigneur Lacroix est aussi à ce moment membre du Secrétariat de l’École d’Évangélisation Saint-André au Canada.

Dans une entrevue avec le journal diocésain de Guadalajara au Mexique, José Prado Flores disait : « Pour moi, c’est une reconnaissance du Saint Père pour le travail des Écoles ; plus encore, cet appel du pape n’est pas pour moi, mais au travail que nous faisons ; c’est un appel pour toutes les Écoles. C’est ainsi que nous l’avons compris dans toutes les Écoles du monde : que le pape nous apprécie, qu’il nous accueille et qu’il veut notre apport pour l’Église. D’autre part, c’est une responsabilité pour moi, une opportunité de pouvoir montrer à l’Église qu’on peut, oui, évangéliser avec le kérygme et que la Parole de Dieu a un pouvoir intrinsèque pour toucher les cœurs et les convertir au Seigneur. »

À la fin de l’angélus du 7 octobre, qui clôturait l’Eucharistie pour l’ouverture du Synode des évêques, le pape Benoît XVI s’est adressé en différentes langues aux groupes linguistiques présents. En français, il a exhorté les fidèles en ces mots : « Je salue cordialement les pèlerins francophones. Alors que s’ouvre le Synode pour la Nouvelle Évangélisation, je vous invite à prier plus particulièrement l’Esprit Saint, le protagoniste de l’évangélisation depuis la naissance de l’Église. Les participants venus du monde entier manifestent l’universalité de l’Évangile qui s’adresse, aujourd’hui comme hier, à chaque personne rachetée et sauvée par Jésus Christ. Puisse chaque chrétien être renouvelé dans sa responsabilité de faire connaître le Sauveur et son message d’amour et de paix ! Confions à la Vierge Marie, l’Étoile de l’évangélisation, les travaux de cette Assemblée. »

EN 2016, UNE FEMME PRÉSIDENTE DU SÉÉSA

Charte de corporation religieuse

Le « Secrétariat de l’École d’Évangélisation Saint-André (SÉÉSA) » est reconnu par le gouvernement du Québec comme une corporation religieuse depuis le 30 décembre 2008 (numéro d’entreprise du Québec : NEQ-1165642696). La reconnaissance a été effectuée en fonction d’objets que nous présentons de manière succincte.

Objets

Le SÉÉSA, à des fins purement charitables et sans intention de gain pécuniaire pour ses membres, voit à :

PROMOUVOIR

l’évangélisation au sein du laïcat dans un esprit de coresponsabillité ecclésiale et en conformité avec la doctrine catholique:

– par la tenue et l’organisation de conférences, de sessions ou d’autres formes d’activités de formation ou de promotion

– par l’édition, la publication, la diffusion, la production, la vente, la location, le prêt de tout ouvrage, document ou matériel, sous quelque forme que ce soit

– par la participation aux activités de tout organisme dont relève la corporation ou auquel il est affilié, notamment aux activités des Écoles d’Évangélisation Saint-André, en s’inspirant entre autres des divers documents relatifs au fonctionnement des écoles régies par le Bureau international des Écoles d’Évangélisation Saint-André

– par l’utilisation des ressources fournies par tout organisme dont relève la corporation, ou auquel il est affilié, en s’inspirant notamment dudit Bureau, et ce, en vue de susciter, d’implanter, de développer et de soutenir les Écoles d’Évangélisation Saint-André dans tous les milieux et communautés catholiques qui le demandent

PLANIFIER et COORDONNER

– la diffusion, la publicité, la tenue et l’organisation des sessions de formation des animateurs, prédicateurs et responsables des Écoles d’Évangélisation Saint-André

RECEVOIR

– des dons, legs et autres contributions de même nature en argent, en valeurs mobilières ou immobilières, administrer de tels dons, legs et contributions et organiser des campagnes de souscriptions dans le but de recueillir des fonds pour des fins charitables.

Le SÉÉSA est administré par un Conseil de 7 membres qui voient à la coordination des sessions provinciales en lien avec le Bureau international et à la coordination des sessions offertes par les écoles locales.

Coordonnées

Le siège social est établi à l’adresse postale suivante :

Secrétariat de l’École d’Évangélisation Saint-André
1645 boulevard Louis-XIV
CP 87731 Succ Charlesbourg
Québec  Qc  G1G 5W6
Canada

N’hésitez pas à entrer en contact avec nous par le courrier électronique :
sanandrescanada@gmail.com

EN 2017, AU 10e, LE CARDINAL LACROIX LANCE UN APPEL

2015: Reportage Webtélé ECDQ

2017: Cardinal Lacroix du Diocèse de Québec en anglais

2017: Mgr Damphousse du Diocèse de Sault-Sainte-Marie

2017: P. Guy Simard, omv témoigne de la session Emmaüs

Pour en savoir plus sur le développement de l’École d’Évangélisation Saint-André, écrivez au secrétariat:

12 + 5 =